L’invention de Morel - Adolfo BIOY CASARÈS

Détails du livre

  • Date de parution30 Octobre 1992
  • Littérature étrangère
  • Traduit par : Armand Pierhal
  • 0 pages
  • Format : POCHE
  • 9782264016935

L’invention de Morel

Adolfo BIOY CASARÈS

4,10 €

Un homme en fuite trouve refuge sur une île déserte. Un lieu étrange, dominé par une villa immense et somptueuse dont les sous-sols recèlent une machinerie aux fonctions incompréhensibles. L’île, pourtant, n’est pas si déserte qu’elle l’a semblé de prime abord. Des estivants, réunis sur place par un certain Morel, s’engagent dans une fête languide dont le rituel paraît se reproduire à l’infini.

Préfacé par Borges, un petit chef-d’oeuvre d’une originalité inaltérable.

Traduit de l’Argentin

par Armand Pierhal

BIOGRAPHIE DE Adolfo BIOY CASARÈS

Adolfo Bioy Casares, écrivain argentin, est né à Buenos Aires en 1914. Encouragé par son père, il publie son premier écrit, Vanidad, à l’âge de quatorze ans, suivi de Prologue l’année d’après. De sa rencontre en 1932 avec Borges et de la profonde amitié qui les unit, naîtront plusieurs ouvrages de collaboration signés sous les pseudonymes de H. Bustos Domecq ou de B. Suarez Lynch. C’est avec la publication en 1940 de L’invention de Morel, rapidement traduit dans plusieurs langues, que Bioy Casares est reconnu comme l’un des plus talentueux écrivains de son temps. Son oeuvre est variée et comporte un nombre important de romans et nouvelles dont notamment Le Songe des héros, Journal de la guerre au cochon, Plan d’évasion, Histoires démesurées ou encore La Trame céleste. En 1990, Adolfo Bioy Casares a obtenu le prix Cervantès pour l’ensemble de ses écrits. Il est mort en 1999 à Buenos Aires.