Pleins de vie - John FANTE

Détails du livre

  • Date de parution06 Décembre 2001
  • Littérature étrangère
  • Traduit par : Brice MATTHIEUSSENT
  • 224 pages
  • Format : POCHE
  • 9782264034489

Pleins de vie

John FANTE

7,10 €

Bientôt père, les poches pleines, confiant dans l’avenir, John Fante emménage avec Joyce dans une maison à Los Angeles. Lorsque sa femme traverse le plancher rongé par les termites, il fait appel à son père, émigré italien ombrageux et porté sur la bouteille. Relation filiale tumultueuse, fièvre mystique de Joyce, les semaines qui suivent seront « pleines de vie »…

L’émotion et l’humour vibrent à chaque ligne de ce roman qui a offert la célébrité à John Fante, héros de la beat generation.


Traduit de l’anglais (États-Unis) par Brice Matthieussent

BIOGRAPHIE DE John FANTE

D’origine modeste, John Fante, fils d’immigrants italiens, né en 1909 à Denver (Colorado), fait très jeune ses premières gammes en écriture. Il montre ses textes à H. L. Mencken qui lui achète dès 1932 sa première nouvelle pour l’American Mercury, le prestigieux magazine qu’il dirige. Commence alors entre les deux hommes une amitié épistolaire qui durera plus de vingt ans. En 1933, son premier roman, La Route de Los Angeles, est refusé par les éditeurs et il lui faudra attendre cinq ans la publication de Bandini. Parallèlement, il fait ses débuts dans les studios de Hollywood où il participe, de 1935 à 1966, à la rédaction de scénarios d’une dizaine de films. Romancier autobiographe, Fante n’a jamais raconté dans ses romans qu’une seule histoire, la sienne. Celle d’un immigré de la deuxième génération, de son père, de sa mère, de ses frères et soeurs et de leurs voisins bavards et catholiques, italiens eux aussi. Il raconte également ses vagabondages à Hollywood, l’argent facile dans lequel on se noie, puis le choix de la pauvreté qui est celui de l’écriture. Tardivement révélé au public avec Pleins de vie, John Fante est mort en 1983.

Tous les livres de John FANTE